Interview tivolienne de Thomas Hugues

Publié le par Thomas

Hugues.jpg

Thomas Hugues a étudié à Tivoli de la 5ème à la terminale. Il a obtenu son bac B en 1983. Il intègre alors l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux puis l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en 1987.

En 1989 il entre à TF1 qu’il quitte en 2006 pour i>TELE, la chaîne info du groupe CANAL+.

La même année, Thomas Hugues créé avec Laurence Ferrari et Lorraine Willems la société de production Storybox.


1/ Quel genre d’élève étiez-vous à Tivoli ?

 J’étais un élève calme et sérieux, beaucoup de sport et du foot pendant les récréations. Jusqu’à ce que les hormones prennent le dessus et que je commence à regarder de l’autre côté des boulevards en direction de l’Assomption ! A cette époque Tivoli n’était pas encore mixte.

 
2/ Avez-vous gardé contact avec des élèves ou des professeurs de Tivoli ?


Avec des profs non. En revanche j’ai conservé un groupe de 4/5 amis de ma promo avec qui je suis resté très proche même si on s’est éparpillé par la suite entre Paris, Lyon, Lille ou Bordeaux.

 3/ La notion de réseau d’anciens est-elle importante pour vous ?

 Je n’en ai jamais vraiment joué. C’est plus un réseau d’amitié, une question d’atomes crochus.

 4/ Au final qu’avez-vous gardé de vos années Tivoli ?

 Je pense que j’ai commencé à y apprendre la rigueur dans le boulot, ce qui me sert toujours aujourd’hui. Avec l’encadrement jésuite et les questions religieuses j’y ai aussi appris le doute, nécessaire dans le journalisme.

 

Portrait Tivolien.

 

- Une matière

 J’aimais beaucoup l’Histoire-Géo. Surtout l’Histoire et en particulier la Seconde Guerre mondiale.

 - Un prof

 Je me souviens d’un prof d’allemand, Mr Nimié. Un prof passionné qui m’avait très bien appris l’allemand mais depuis j’ai tout oublié !

Il y avait aussi un directeur des études qui m’avait donné un livre pour travailler la mémoire. J’ai du en lire dix pages ! J’aurais peut-être du en lire plus car j’ai oublié son nom ! (NDLR : Après réflexion il s’agit en fait de Guy Sonnois)

 - Un lieu dans l’enceinte de Tivoli 

 La barrière où je me suis assis la première fois à mon arrivée en 5ème en me demandant ce que je faisais là. 5 minutes après je jouais sûrement au foot !

 - Une épreuve du Bac

J’ai le souvenir de l’oral de Français. J’avais du avoir 12… je crois que c’était un texte de Rousseau. Je me souviens aussi de l’épreuve de géo et de la satisfaction de ne pas m’être planté sur mes impasses comme le Brésil.

 - Une bêtise

 Pas beaucoup de bêtises. Des anti-sêche forcément et des cours qu’on zappait en simulant de graves maladies, pour échapper aux DS. Pas très bêtisier en réalité.

 - Un bulletin de notes

 Pas de souvenir de bulletin en particulier. Ni très bon, ni catastrophique. Je faisais juste en sorte de pas me faire « emmerder » par les cours pour pouvoir sortir le week-end !     




Un  grand merci à Thomas Hugues pour avoir répondu à nos questions.


Cette interview a été réalisée par Edouard Boyer.

Publié dans Portrait

Commenter cet article